Logo_Entreprise_data_world_boston_2019
Actualités
et informations

Entreprise Data World Boston 2019

Cette année, direction l’Amérique du Nord pour la 22ème conférence annuelle Enterprise Data World (EDW). L’occasion de faire le point sur nos connaissances, de partager nos expériences, et d’échanger avec de grands spécialistes mondiaux.

L’Entreprise Data World Boston 2019

Comme souvent en Amérique du Nord au mois de mars, le temps était frisquet. D’impressionnants tas de neige encombraient encore les trottoirs. Une ambiance survoltée se dégageaient des groupes de participants qui se dirigeaient droit vers la parade du Saint Patrick’s day. Mais les courageux de la Data eux se sont réfugiés avec plaisir au centre de conférences du Sheraton Hotel sur Dalton street.

Data Governance et Data strategy

De nombreux ateliers étaient proposés, dont celui de Robert S. Seiner. Il a développé très clairement le concept de « Non invasive Data Governance » que nous appliquons déjà dans nos interventions. Il nous a donné l’occasion de développer nos méthodologies et leurs applications.
Donna Burbank nous a fait partager ses retours d’expériences sur la nécessité pour les organisations de créer une stratégie et une architecture de données complètes et cohérentes. Il s’agit d’une tâche ardue et complexe pour les entreprises. Il est donc important de savoir par où commencer.

Comment prioriser les efforts avec la myriade de technologies et d’intervenants impliqués ? Donna a beaucoup insisté sur une enquête du Gartner qui concorde avec sa propre expérience. Il y apparaît que durant les dix années passées, un nombre largement majoritaire de projets de gouvernance de données ont aboutis à des échecs. Et ce quelques soient les budgets engagés. Non pas en raison du sujet lui-même, mais principalement parce que les entreprises voulaient aller trop vite, trop loin, et souvent accompagnées par des étrangers du monde de la Data.

Nous sommes totalement raccords. Notre vision de la gouvernance de données découle directement de notre expérience du Data Management. Elle défend pleinement l’idée du step-by-step : Découvrir, démontrer et déployer sont nos devises, et tout cela en mode itératif.

Architecture Data et technologies

Les ateliers se succèdent, plus intéressants les uns que les autres, dont celui animé par April Reeve. Nous avons partagé les différents positionnements des composantes du Data Management dans le cadre d’une gouvernance de données efficace. Cela nous a conforté dans notre stratégie de positionnement du concept de Data Hub. Il apporte des solutions à un vaste ensemble de problématiques souvent rencontrées chez nos clients. Il répond parfaitement aux échecs de Data Lake souvent trop vite devenus des Data Swamp.

D’autres présentations portaient sur les technologies. Certaines, déjà anciennes sont remises au centre des débats parce que souvent de mieux en mieux adaptées aux architectures data modernes. On peut citer en vrac la modélisation orientée Fait, les bases de données Graph, la virtualisation des données, le catalogage des métadonnées incluant le « lineage », le positionnement du machine learning …

Nos souvenirs de voyage

De la semaine passée à Boston (hormis les engelures ;)), nous revenons principalement avec ces deux mots clés : Accompagnement et Modernisation.

Accompagnement : car les projets de gouvernance de données qui ont été de véritables succès selon les expériences partagées sont les projets que les métiers ont pu mener en bénéficiant d’un accompagnement. Ne gaspillez pas l’enthousiasme des métiers, il est trop rare. Mais s’ils ne sont pas encore tous engagés dans cette démarche, pas de panique. La plupart savent combien les problèmes de maîtrise des données peuvent leur coûter. Quelques-uns sont déjà convaincus qu’ils doivent entamer des actions (mais quoi et comment ?). Nous sommes là pour vous aider à actionner les bons leviers et transformer les envies en réalité.

Modernisation : car la gouvernance des données silotées est au mieux complexe, au pire impossible. Les architectures Data ont besoin de se moderniser pour faciliter leur gouvernance. Particulièrement si celle-ci se centralise et s’organise autour des nouveaux rôles de Data stewardship et de CDO (Chief Data Officer), comme la tendance le laisse penser.

Abonnez-vous ou consultez régulièrement notre site pour développer nos concepts d’une gouvernance de données non invasive et itérative.
En attendant, n’hésitez pas à nous contacter. Notre métier est de vous écouter, puis de vous accompagner dans la mise en œuvre d’une gouvernance de données réussie.