Actualités
et informations

Nous avons testé : Tableau’s New Data Model

New Data Model Tableau (Pre-Release)

Tableau avait annoncé le déploiement d’une nouvelle interface de gestion des sources de données sur Tableau desktop lors de la TC18. Ce « New Data Model » est désormais au stade de Pre release, mais cette innovation est à mon sens très prometteuse.

Les nouvelles capacités de modélisation de données augmenteront principalement les capacités et la simplicité d’analyse, ainsi que les performances, et faciliteront la maintenance. Ce « New Data Model » permettra également de réduire sensiblement le nombre de sources nécessaires à une organisation. Trop beau pour être vrai ?! C’est ce que nous avons testé.

Le système de modélisation de sources de donnée actuellement en place (2019.2) transforme les jointures entre les différentes tables en une seule table à plat. Ce mode de fonctionnement engendre une duplication des données et peut potentiellement induire une baisse de performance. C’est ainsi que naissent les problématiques standards de niveau de détail (LOD).

Le « New data model Tableau» devrait nous permettre de définir des relations entre tables à différents niveaux de détail dans une seule source de données. Les relations seront donc dynamiques par rapport au contexte de la vue.

Cette nouveauté implique la disparition de la définition des types de relation (iner, left, right, full). Ils sont automatiquement attribués en fonction des champs utilisés dans la vue. Et qui dis moins de jointures, parle automatiquement d’amélioration des performances !

Cette innovation est sans nul doute un changement fondamental dans la façon dont Tableau génère des requêtes. Cela devrait impacter assez fortement les développements (futurs, et passés) sur Tableau.

Si vous souhaitez effectuer vos propres tests, vous pouvez télécharger la Pre-release ci-dessous, pour les plus pragmatiques, vous pouvez vous en remettre à notre test ! 😉

Simplifier le processus de modélisation des données

Tableau peut s’appuyer sur votre schéma de base de données en étoile ou en flocons existants afin de créer automatiquement des relations dans vos données, ce qui vous permet d’accéder à la phase d’analyse plus rapidement et sans avoir besoin de connaissance du modèle de la BDD.

 

Une expérience d’analyse plus intuitive

Coupez et découpez des données plus complexes en toute confiance, car Tableau comprend et gère le niveau de détail de vos données, en tenant compte automatiquement de nombreux scénarios de duplication de données et en vous assurant d’obtenir des résultats précis sans avoir à effectuer de calculs LOD.

Cette contrainte pouvait être difficile à appréhender pour un utilisateur métier faisant des analyses ad hoc. Cela avait comme potentielle incidence d’entrainer de la confusion et un rejet de l’outil.

Grâce au nouveau modèle de données, cette contrainte n’existe plus. Tableau ajuste automatiquement sont niveau de calcul en fonction de la vue. Les tests que nous avons effectués ont été concluants (voir vidéo).

Sources de données plus performantes

Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, Tableau requêtera désormais uniquement les tables utilisées dans le tableau de bord. Vu qu’il y aura moins de jointures et de calculs, nous aboutirons à une nette amélioration des performances.

Moins de sources de données à maintenir

Les sources de données utilisables par tableau pouvant être désormais plus génériques et complexes, elles peuvent donc répondre à une plus grande variété de questions. De ce fait, les organisations seront en mesure de réduire le nombre de sources de données distinctes qu’elles créent et gèrent.

 

 

Notre Test :

Nous avons choisi de tester la promesse la plus sexy de ce nouveau data modèle : la génération de requête contextuelle en fonction de la vue.

Pour ce faire, nous nous sommes servis du dataset « Exemple-Hypermarché » que nous avons modifié en créant une colonne year(date de commande) pour effectuer la liaison dans la Pre-release et d’un dataset complémentaire traitant des budgets par année, pays et catégorie de produit.

Vous pourrez refaire ce test vous-même en installant la Pre-release Tableau (Windows & OSX) et l’exemple disponible en téléchargement ci-dessous.     
Découvrez notre test en live avec cette petite vidéo. 

 

Conclusion

Nous rappelons que nous traitons dans cet article d’une Pre-realease et qu’il faut rester attentif à la finalisation du développement de ce feature. Nous allons suivre l’évolution et nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de l’avancement.